• | ??? |

    Encore l'insomnie qui me tenaille... Alors j'écris.

    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> </o:p><o:p> </o:p>

    Je suis fascinée par la vie. Par l'univers, la matière. Et par nous, Humains. Par le don hérité du néant que nous possédons : la capacité de pouvoir nous retourner sur nos actes, nos corps matériels, fragiles, et nous demander...

    Pourquoi ?

    Sommes-nous damnés de posséder la Conscience ? D'avoir l'esprit pour inventer cette ponctuation : un point d'interrogation...

    ?

    ?

    ?

    ?

    ?

    ?

    <o:p> </o:p>

    La question cruciale qui trotte dans chacune de nos têtes : pourquoi sommes-nous là ?

    <o:p> </o:p>

    Exister.

    <o:p> </o:p>

    Y a-t-il réellement un but à notre présence ? Ou le Hasard est-il une notion qui mérite qu'on la considère sérieusement...

    <o:p> </o:p>

    Quelqu'un a-t-il un jour pu trouver une réponse à toutes ces questions ?

    <o:p> </o:p>

    Mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère, mystère...

    Mystère.

    <o:p> </o:p><o:p> </o:p><o:p> </o:p><o:p> </o:p>

    Certains apparemment très éclairés diront qu'il ne faut pas se poser de questions.

    <o:p> </o:p><o:p> </o:p>

    ?

    ?

    ?

    ?

    ?

    ?

    ?

    ?

    <o:p> </o:p><o:p> </o:p>

    Mais malgré cela, nous ne cesserons jamais de le faire.


  • Commentaires

    1
    Jeudi 2 Août 2007 à 14:15
    ***
    Souvent je me pose la même question... et au bout d'un moment de reflexion qui ne mène jamais à rien sur des hypothèses plus qu'improbables... J'arrete d'y penser car sinon ça me déprime...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :